Petit bilan stress oxydant

Image result for en construction

 

SOD et GPX: Dans toutes les cellules

y compris les hématies, il existe différents mécanismes pour transformer des molécules complexes, non dégradées par les voies normales, en métabolites facilement éliminables, comme les médicaments, les toxiques.  

Pour ce faire, un mécanisme utilise l’action oxydante de l’oxygène, produisant des radicaux libres (ROS Reactiveoxidativespecies).  Cette voie fait appel à au moins deux enzymes, la SOD et la GPX. Ces radicaux libres, très toxiques, sont transformés en peroxydes sous l’action de la SOD avec les cofacteurs cuivre et zinc, et ensuite transformés en eau par le système GPX – glutathion. Le GPX utilise le sélénium comme cofacteur.

Une déficience en cofacteurs ou un déséquilibre SOD et GPX provoque un stress oxydatif mal géré, dont les conséquences peuvent conduire aux maladies cardiovasculaires, au diabète, aux hépatites et aux cancers.  On estime à 50-70% les maladies reliées directement ou indirectement à une mauvaise gestion du stress oxydant.